Les "puces de parquet" est un terme que l’on retrouve souvent sur les forum de discussions ou entre amis. Il s’agit d’une appellation abusive. Les puces que l’on retrouve plus communément sont Ctenocephalides félis (appelées "puces du chat") et Ctenocephalides canis (appelées "puces du chien"). Ce sont des parasites vivants à l’état adulte uniquement sur leur hôte. En leur absence, elles ne survivent pas plus de 2 jours. En revanche, les larves se nymphosent à leur deuxième mue. Protégées dans leur cocon de soie blanche, cachées de la lumière qu’elles détestent dans les interstices de votre parquet, elles peuvent attendre des conditions favorables 5 à 6 mois avant d’émerger (température ambiante, trépidations humaines ou animales : signes d’activités et donc d’hôtes potentiels). Ce sont ces nymphes que l’on nomme abusivement "puces de parquet".